Ron Mueck

Image

En ce moment, tout le monde parle de Ron Mueck, qui expose à la Fondation Cartier à Paris. Alors je me suis dit que je pouvais donner mon ressenti, car j’ai moi même vu quelques unes de ses oeuvres à Toronto. Lorsque je suis partie à Toronto l’hiver dernier, j’ai pu profiter d’une soirée gratuite (tous les mercredis) pour visiter le musée des Beaux Arts de Toronto (il fallait payer 25dollars pour aller voir l’expo sur Frida Kahlo, j’étais bien dég’ de rater ça).

A l’époque je ne connaissais pas cet artiste, et quand je suis arrivée devant son expo j’étais assez abasourdie. Voici les 2 seules photos des oeuvres que j’avais vu et que j’ai pu trouver (je n’ai pas pour habitude de prendre mon appareil photo lorsque je vais au musée, celles-ci viennent donc d’internet). J’ai eu un mal fou à trouver les sculptures que j’avais vu moi à Toronto, et impossible de retrouver une trace de cette expo sur le site de l’AGO de Toronto. Je suis déçue car en faite, je n’ai pas du tout vu les oeuvres qui sont exposées en ce moment à Paris, et je pense que celles que j’ai vu, devaient faire partie d’une ancienne expo.

Bref, ça ne m’a pas empêché d’être très suprise en voyant les sculptures de cet homme : Ron Mueck, qui utilise du silicone, de la résine, de la peinture à l’huile, pour reproduire des êtres humains (à des tailles différentes). J’étais très mal à l’aise pendant cette visite, parce que de très près (ça vaut le détour), on observe la qualité de son travail et donc au final la ressemblance frappante, avec nous, créature humaine vivante. J’ai été prise d’une sensation de peur, certaines sculptures avaient les yeux fermés et je m’attendais à tout instant que ces derniers s’ouvrent. Mais heureusement ça n’a pas été le cas.

ImageChaque personnage faire transparaître une émotion grâce à son visage. On peut rester là et essayer d’imaginer ses pensées, mais quant à moi, j’ai eu du mal à rester pour les fixer, j’étais trop obnubilée par les détails frappants de réalisme : les repousses de la barbe, les cheveux, les rides, la texture de la peau. Ca donne la chair de poule.

Mais je vous conseille vivement de faire un tour à l’expo de Paris, si vous voulez vous faire votre propre avis et impression sur ces sculptures renversantes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s